LA PETITE THERESE

 

La petite Thérèse, a tout petit, petit,

Sa bouche comme une fraise,

Son nez, n’est pas fini,

Elle a la taille fine,

Comme un vermicelli,

Elle a sur sa poitrine, deux petits raviolis.

Ce qu’elle n’a pas de petit,

En vérité je vous le dis,

C’est son tafanari.

Refrain :

Ho lasciato à Marseilla

La pichina , pichinetta Thérèsa

La piu bella , bella , bella marseillesa

Que si more d’amor per me .

Quand j’ai reçu la feuille,

Qui m’a mobilisé

Je vendais à Marseille

Des boules sur le quai.

Avio un amoroso, bello ti dihiou qu’aco.

Sera la mieu esposo,

Quand je retournerai.

En allant dans le train,

De Marseille à Turin,

Je chantais ce refrain.

Quand la guerre sera finie,

Que je retournerai

J’irai vite à Marseille,

Voir ma petite fiancée.

Ma se lou général, me dit il faut rester,

Mi nomme capoural, ou bien sergent fourrier.

E li dirai Miqueu,

La pluma al capel,

Mi pihes per un auceu.